Notre actualité

Choisir un intitulé de poste pas trop bullshit

Hype ou pas hype le corporate title ?

Il parait que les intitulés de poste ne veulent plus dire grand-chose aujourd’hui. J’ai l’impression qu’il devient de plus en plus difficile de les comprendre.
D’ailleurs, il suffit de demander à un enfant ce qu’il veut faire plus tard pour se rendre compte que c’était plus facile avant : boulanger, pompier ou, pour ma part, directeur de zoo. On était dans le concret, maintenant, ces enfants sont peu à se rêver brand content manager, data scientist ou encore chef de projet CRM.
Si il est difficile de comprendre un poste, c’est tout simplement que la palette des métiers est plus grande qu’auparavant, évolue constamment, et que chaque spécialité possède son propre vocabulaire.

Chez KaraFun Group, comme sur LinkedIn, les collaborateurs choisissent leur intitulé de poste

Chez nous en plus, ils sont uniquement en anglais, car le marché occidental visé par nos services, est principalement anglophone. Faites connaissance avec l'équipe !
Personnellement, je trouvais ça malin d’avoir choisi “Guardian of the vision” mais avec le recul, je trouve ce titre pompeux et pas vraiment opérationnel. Depuis, je suis retourné au très classique CEO car c’est ce que je fais ! Il y a autant de façon d’exercer en tant que CEO, et ce titre ne donnera jamais assez de précisions. Mais on l’a dit, un titre ne définit en rien votre personnalité, ni vos forces. Il a juste besoin d’être efficace.

Tu fais quoi dans la vie ?

Rares sont ceux qui ne basculent pas dans le registre professionnel pour répondre à cette question. Nous ne sommes pas notre intitulé de poste, mais il compte aux yeux des autres, et ça, notre égo, il le sait bien.
Et puis, il y a Linkedin dont on connaît l’importance qu’on soit en recherche d’emploi ou simplement actif sur ce réseau. Bien choisir son intitulé reste lourd de conséquence sur la compréhension immédiate de son profil.
Moi aussi, j’aimerais qu’on sorte naturellement des choses comme “J’adore le tricot”, “Je suis passionné par les cactus” ou encore “Je suis un pro du lombricompostage”, mais nous sommes conditionnés par notre intitulé de poste.

Comment choisir un mauvais intitulé de poste

Il y a quelques recettes pour partir dans de mauvaises directions. En ne les appliquant pas, vous pourrez, je l’espère, trouver l’intitulé de poste parfait.

Être dans l’abstrait
Corporate Ideation Consultant
Les intitulés de poste à rallonge sont source de complexité. Alors autant y aller en s’inventant un intitulé de poste. D’ailleurs il existe des outils pour ça comme Bullshit Job Title Generator [https://www.bullshitjob.com/title/].

Combiner plusieurs intitulés
Marketing Manager, Search Engine Analyst & Sound Designer
Il est effectivement possible que vous ayez plusieurs casquettes dans votre structure. Et c’est très bien, car il n’y a rien de plus frustrant que d’entendre “C’est pas sur ma fiche de poste” quand on demande un coup de main à un collègue (mais ça sera peut être l’objet d’un autre article de blog !). Dans ce cas, prenez celui qui représente le mieux votre travail quotidien, ou mieux, celui qui est le plus emblématique de votre contribution.

Provoquer de l’inflation
Lead Guru Marketing Manager
Peut-être que vous pensez que ça claque, mais il me semble que cela produit souvent l’effet inverse. On pourrait aussi y voir une dose de narcissisme. Préférez quelque chose de simple, clair et efficace.

Afficher un achievement
Sales Person of the Year 2017
Autant, dans un CV, indiquer ses réussites est une très bonne idée, autant un intitulé de poste n’est pas forcément l'endroit. Cela vous fige dans le passé et ne représentera pas facilement votre contribution quotidienne.

Se mettre la pression
Administrative and Financial Director
Dans les faits, vous occupez en partie ce poste, car des tâches s'y rattachent et vous endossez les responsabilités induites. Néanmoins, vous pensez ne pas avoir le bagage nécessaire ou votre société n’a pas l’effectif de Google, ce qui vous met un peu mal à l’aise. Si cela vous fait peur, et sans vous mettre entre parenthèses, choisissez un titre qui déchire moins et qui réduit un peu la pression induite.

J’aime pas mon intitulé de poste

Ca y est, vous l’avez, votre intitulé de poste, et vous l’adorez… ou pas ! Peut-être qu’à l’instar de schtroumpf grognon, il ne vous plaît pas trop. Si vous aimez votre travail, mais que vous n’arrivez pas à trouver quelque chose d’explicite ou de représentatif, prenez conseil auprès d’autres personnes. D’autres points de vues vous aideront forcément à ouvrir le champs des possibles.

Auteur

Jean-Baptiste

CEO